En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires utilisés pour mesurer l'audience du site. Pour plus d'ìnformations, gérer ou modifier les paramètres, cliquer ici

Exploitation production bovins viande en production AB

Bovin viande avec vente directe

Offre N° : OA06617003

Imprime Offre
retour aux résultats





Chambre d'Agriculture des Pyrénées Orientales

Stéphane AFRICANO
+33 4 68 35 85 97

@ Ecrire au conseiller

Localisation
Département : Pyrenees-orientales
2 sites constituent l’exploitation dans les Pyrénées-Orientales :
-site 1 : en Fenouillèdes, commune de Sournia (+ commune voisine de Rabouillet),
-site 2 : en Capcir, commune de Réal (+ communes voisines de Puyvalador et Formigères).
La totalité est en zone de montagne, à 550 à 1000 mètres (site de Sournia) et haute montagne 1400 mètres et + (site de Réal).

Le siège de l’exploitation est situé à Sournia, où sont implantés les bâtiments.
Outre l’accès depuis Perpignan /vallée de vallée de la Têt, un accès est possible par l’Aude, par Axat et la haute vallée de l'Aude.


Contexte
L’exploitant est âgé de 60 ans, il est chef d’exploitation à titre principal depuis 1989.

Exploitation
Type d'installation : Individuelle
Mode de cession : Majoritairement à la vente
Activité : Elevage, Elevage de bovins viande.
SAU : 720,00 ha
Logement repreneur : Logement à trouver

Description :


Conditions de reprise
Le cédant souhaite louer le foncier et les bâtiments dont il est propriétaire
Le matériel et le cheptel seront vendus avec les tocks à évaluer au moment de la reprise.


Profil candidat recherché
Cette reprise conviendrait à des candidats ayant déjà une expérience en élevage, aimant la montagne et les conditions de vie qui y sont rattachées mais aussi avec des compétences en mécanique, gestion et commercialisation.
Dans le système de fonctionnement actuel, cette reprise pourrait convenir à 1 couple + 1 salarié permanent, ou 2 couples.


Observations
Points Forts :
Exploitation disposant d’une solide assise foncière majoritairement maîtrisée,
nombreux parcs permettant une gestion des animaux par lots facilitée
bonne organisation du transport des animaux d’un site à l’autre,
matériel existant complet et adapté,
Reprise « clé en main » d'une clientèle fidélisée,
qualité de découpe assurée par le prestataire actuel de Pamiers,
orientation en AB de l’élevage,
autonomie fourragère,
possibilité de se loger dans le village,
moindre coût de reprise car le foncier et les bâtiments seront loués,
Accompagnement du cédant pendant la phase de transmission,
Points Faibles
éloignement des 2 sites d’exploitation,
nombreux déplacements exigés pour les livraisons,
pas de bâtiment sur le site du Capcir,
une partie des clôtures est à consolider sur le site de Réal, secteur de haute montagne,
3 UMO nécessaires à minima pour fonctionner dans le système actuel, donc embauche à prévoir, le cas échéant pour un couple d’exploitants,
nombreux champs de compétence exigés en conduite d’élevage, gestion des équipements, du matériel et de la partie commerciale,
Pas de maison d'habitation sur le site d'exploitation, il faudra trouver une résidence dans le village.
Le cédant s’est doté des moyens pour sécuriser l’assise foncière et optimiser l’organisation des chantiers tout au long de l’année entre les 2 sites, complémentaires entre eux.
Aussi, l’exploitation détient aujourd’hui de bons résultats économiques, et est bien intégrée dans la dynamique du territoire.


Commercialisation
Tous les 15 jours, en moyenne, 2 vaches et 2 veaux sont récupérées à la découpe pour êtres commercialisés, ce qui représente sur l’année 96 bêtes.
La vente directe introduite depuis de nombreuses années sur l’exploitation représente un fichier de 1500 clients.
Il y a un site internet marchand permettant de passer les commandes où les dates de livraisons sont indiquées, ainsi que les divers formats de caissettes : 5 ou 10 kg, les pièces de viande proposées et les tarifs.

La clientèle est répartie dans le département des P.O, ainsi que dans le secteur de Narbonne et également dans l’Ariège, en retour de découpe à Pamiers.

La partie commerciale peut être améliorée dans sa gestion de communication (relances, etc...) car l’exploitant n’a pas le temps de s’y consacrer entièrement.


Prix de cession
Prix en cours d'estimation

Publiée le 27 juillet 2020
Chambre d'Agriculture des Pyrénées Orientales

Le reseau du repertoire Les partenaires
ASP
Chambre d'Agriculture
Point Info international
SAFER


Chambre d'Agriculture des Pyrénées Orientales
Chambre d'Agriculture des Pyrénées Orientales
Chambre d'Agriculture des Pyrénées Orientales
Mentions légales | Contact | Extranet